Bienvenue

Les cours pour les infirmières et infirmiers praticiens en soins de santé primaires de l’Ontario, est dispensée par un consortium formé de 9 universités sous l’égide du Conseil des universités de l'Ontario pour les programmes en sciences infirmières CUOPSI. Les cours en langue française sont offerts seulement à l'Université d'Ottawa et l'Université Laurentienne.

Nos cours

  • Physiopathologie
  • RĂ´les et responsabilitĂ©s
  • FAESD I
  • FAESD II
  • ThĂ©rapeutiques I
  • ThĂ©rapeutiques II
  • Stage d'intĂ©gration

Où les infirmières et infirmiers praticiens travaillent-ils?

  • Centre communautaire
  • Soins Ă  long terme
  • Soins palliatifs
  • Centres autochtones
  • Installations Ă  base communautaire
  • Centres de soins ambulatoires
  • Les Ă©quipes santĂ© familiale

]
Continuing Professional Development - Prescribing Narcotics and Controlled Substances

This module introduces the therapeutic application of narcotics and controlled substances along with the legal and professional competencies and responsibilities required by prescribers.

Quel est le rĂ´le des IIP?

Quel est le rôle des infirmières et infirmiers praticiens?

L’objectif de la présente section est de donner une vue d’ensemble du rôle de l’infirmière praticienne ou de l’infirmier praticien dans sa fonction de pratique infirmière avancée. Après avoir lu cette section, les employeurs et les précepteurs devraient avoir une meilleure compréhension du rôle des infirmières et des infirmiers praticiens (IIP), des différentes expériences pédagogiques nécessaires pour former les infirmières et les infirmiers et leur permettre de faire la transition vers leur rôle d’IIP, ainsi que la pertinence d’un programme de préceptorat dans leur propre établissement. L’information est présentée en fonction de critères principaux qui vous aideront à décider si vous devriez offrir des stages cliniques. Des termes et des concepts clés pour chacun des critères ont été définis dans les sous-sections ci-dessous. Diverses ressources ont été utilisées, et des liens vous sont fournis vers la bibliothèque ou d’autres sites pour que vous puissiez obtenir davantage d’information.

Qui sont ces Ă©tudiants?

Il y a des points communs, mais aussi des différences dans la formation des élèves-infirmières ou infirmiers qui suivent les programmes de premier-cycle par rapport à celles et ceux qui entrent dans les programmes d’infirmières ou infirmiers praticiens. Premièrement, ces deux groupes sont des étudiants, ce qui signifie qu’ils ont les mêmes préoccupations vis-à-vis de l’apprentissage des adultes. La différence la plus importante est que les étudiants qui veulent devenir des IIP sont déjà des infirmières et infirmiers autorisés et qu’ils ont une certaine compétence. Ils sont en train d’acquérir les connaissances et les habiletés qui leur permettront d’amener la pratique des soins infirmiers au-delà du champ d’exercice imposé par la loi pour les infirmières et infirmiers autorisés. Les modèles traditionnels de préceptorat pour les étudiantes et les étudiants en sciences infirmières du premier cycle peuvent fournir des renseignements qui sont applicables à la formation des IIP. Toutefois, des modifications sont nécessaires pour satisfaire aux caractéristiques uniques de la pratique infirmière avancée.

Cliquer sur les critères ci-dessous pour obtenir plus d’information

  • Critère 1 : L’infirmière praticienne est une infirmière en pratique avancĂ©e qui s’engage dans la pratique infirmière avancĂ©e.
  • Critère 2 : L’infirmière praticienne est un membre estimĂ© de l’équipe de soins de santĂ© et peut ĂŞtre un atout pour votre organisme. En effet, elle peut offrir des services en adoptant les rĂ´les d’éducatrice, de chef ou de guide, de consultante, de praticienne ou de chercheuse.
  • Critère 3 : Le champ d’exercice de l’infirmière praticienne en Ontario est dĂ©fini par des actes rĂ©glementĂ©s supplĂ©mentaires qui s’ajoutent Ă  ceux qui sont imposĂ©s par lĂ©gislation aux infirmières autorisĂ©es.
  • Critère 4 : La rĂ©ussite de l’intĂ©gration du rĂ´le d’infirmière praticienne dans les Ă©tablissements est importante pour la rĂ©ussite de l’insertion dans le système de soins de santĂ©.–>

Critère 1 : L’infirmière praticienne est une infirmière en pratique avancée qui s’engage dans la pratique infirmière avancée.

Association des infirmières et infirmiers du Canada

Pratique infirmière avancée (PIA)

  • Elle dĂ©crit un niveau avancĂ© de pratique infirmière.
  • Elle tire le maximum de l’utilisation de la connaissance approfondie des soins infirmiers et des habiletĂ©s infirmières pour rĂ©pondre aux besoins en matière de santĂ©.
  • Elle repousse les limites du champ de la pratique infirmière.
  • Elle contribue au savoir infirmier ainsi qu’au perfectionnement et Ă  l’avancement de la profession.

Caractéristiques de la PIA

  • Elle comprend l’utilisation intĂ©grĂ©e d’un savoir infirmier approfondi, de la recherche et de la compĂ©tence clinique.
  • Elle compte l’intĂ©gration des connaissances provenant d’autres disciplines Ă  la pratique des soins infirmiers.
  • Elle exige des connaissances pour fournir une gamme de stratĂ©gies qui permettront de rĂ©pondre aux besoins complexes des clients.
  • Elle contribue au savoir infirmer factuel grâce Ă  la recherche ainsi qu’à l’évaluation et Ă  l’utilisation de rĂ©sultats de recherches pertinents.
  • Elle influence l’exercice de la profession infirmière.
  • Elle requiert la planification, la coordination, la mise en Ĺ“uvre ainsi que l’évaluation de programmes.
  • Elle nĂ©cessite l’analyse critique des directives en matière de santĂ© et l’action pour les influencer.
  • Elle reflète l’autonomie et l’indĂ©pendance, assorties d’un niveau de responsabilisation Ă©levĂ©.

L’infirmière praticienne : énoncé de position

Une infirmière praticienne est une infirmière en pratique avancée. Son exercice :

  • consiste Ă  fournir des services pour rĂ©pondre aux besoins des particuliers, des familles, des groupes et de la collectivitĂ© en matière de santĂ©.
  • est ancrĂ© dans les valeurs, la connaissance, les thĂ©ories et la pratique de la profession infirmière.
  • est un complĂ©ment aux autres professions et non un remplacement.

Une infirmière praticienne peut :

  • contribuer Ă  l’établissement de nouveaux modèles de soins de santĂ© en fonction des principes de soins de santĂ© primaires.
  • diagnostiquer et traiter des problèmes de santĂ© et prescrire des mĂ©dicaments.
  • travailler de façon autonome et aussi en collaboration avec d’autres professionnels de la santĂ©.

Les infirmières praticiennes travaillent :

  • dans divers contextes de soins communautaires de courte et de longue durĂ©e.
  • dans des centres de santĂ© communautaires, des postes de soins infirmiers en rĂ©gion Ă©loignĂ©e, des unitĂ©s et des services spĂ©cialisĂ©s, des services d’urgence et des Ă©tablissements de soins de longue durĂ©e.

L’exercice des infirmières praticiennes requiert :

  • la connaissance approfondie des sciences infirmières acquise grâce Ă  de la pratique en milieu clinique, de la formation et de l’expĂ©rience supplĂ©mentaires.

Pour obtenir plus de renseignements, consulter :

* Veuillez noter que dans certaines pages du site le féminin seulement est utilisé et comprend aussi bien les femmes que les hommes, ceci uniquement dans le but d’alléger le texte.

 

Initiative canadienne sur les infirmières et les infirmiers praticiens
Dans une analyse documentaire effectuée par Jane Fahey-Walsh pour le Volet de la pratique de l’Initiative canadienne sur les infirmières et les infirmiers praticiens (ICIIP), l’auteure dresse un compte rendu de l’évolution du concept de pratique infirmière avancée. Quelques énoncés sont rapportés ci-dessous. Cependant, pour voir l’ensemble du document, veuillez cliquer sur le lien indiqué ci-après.

Les infirmières et infirmiers praticiens :

  • se livrent Ă  des activitĂ©s enrichissant la pratique et le savoir infirmiers.
  • dĂ©limitent leur pratique selon les principes acquis dans leur profession de manière Ă  rĂ©pondre aux exigences des soins infirmiers, des patients et de la sociĂ©tĂ©.
  • appliquent des connaissances complexes en sciences infirmières et dans les domaines apparentĂ©s, une capacitĂ© de rĂ©flexion critique, une facultĂ© de jugement et des compĂ©tences cliniques avancĂ©es tout en adoptant une dĂ©marche de collaboration en matière de soins.

Pour obtenir plus de renseignments, consulter :

Critère 2 : L’infirmière praticienne est un membre estimé de l’équipe de soins de santé et peut être un atout pour votre organisme. En effet, elle peut offrir des services en adoptant les rôles d’éducatrice, de chef ou de guide, de consultante, de praticienne ou de chercheuse.

Fonctions du rôle des infirmières et infirmiers praticiens en pratique clinique

Pratique clinique

  • Fournir des soins Ă  des clients de façon indĂ©pendante ou en collaboration pour des services de première ligne ou de courte durĂ©e.
  • Évaluer les besoins des clients en rĂ©coltant, en intĂ©grant et en vĂ©rifiant la justesse d’un vaste Ă©ventail de renseignements complexes provenant de diverses sources.
  • Recueillir une banque de donnĂ©es exhaustive ou ciblĂ©e sur la santĂ© en relevant les antĂ©cĂ©dents mĂ©dicaux et en procĂ©dant Ă  un examen physique.
  • ProcĂ©der Ă  des examens cliniques.
  • Diagnostiquer les maladies, les blessures et les problèmes d’ordre mĂ©dical en fonction de critères lĂ©gaux, professionnels et institutionnels.
  • Prescrire des mĂ©dicaments en fonction de critères lĂ©gaux, professionnels et institutionnels.
  • Prescrire la rĂ©alisation d’examens et les interprĂ©ter en fonction de critères lĂ©gaux, professionnels et institutionnels.
  • Prodiguer des soins infirmiers et des interventions mĂ©dicales dĂ©terminĂ©es, fournir de l’assistance socio-psychologique, de l’instruction en matière de santĂ© et des soins de soutien.
  • Évaluer les rĂ©sultats des soins fournis aux patients.
  • Documenter les conclusions et le plan de prise en charge.
  • Se faire la ou le porte-parole du patient et de la famille.
  • Effectuer le suivi des soins par des apprĂ©ciations et des Ă©valuations continues des soins donnĂ©s aux patients.
  • Communiquer et collaborer avec une Ă©quipe interprofessionnelle, avec le patient et la famille pour Ă©tablir des objectifs communs.

Direction dans la pratique clinique

  • Participer Ă  l’élaboration des lignes directrices, des programmes d’action et des procĂ©dures cliniques.
  • Identifier les obstacles Ă  l’offre de soins de qualitĂ©.
  • Constituer une ressource pour les infirmières et les infirmiers.
  • Faire preuve d’une capacitĂ© de commandement et d’une compĂ©tence Ă  la hauteur de la pratique infirmière avancĂ©e.
  • ĂŠtre habile au perfectionnement des rĂ´les.

Formation

  • Participer Ă  la diffusion du savoir infirmier.
  • Participer Ă  l’élaboration de programmes collectifs.
  • Participer Ă  l’élaboration de programmes pĂ©dagogiques.
  • Maintenir la compĂ©tence de la pratique par l’utilisation de ressources et de programmes pĂ©dagogiques.

Consultation

  • Accepter la prise en charge de cas et acheminer les patients Ă  d’autres professionnels de la santĂ©.
  • Consulter les autres membres du système de soins de santĂ©.
  • ReprĂ©senter la profession infirmière dans les comitĂ©s intĂ©rieurs ou extĂ©rieurs dans le contexte d’initiatives politiques ou de questions qui touchent la pratique clinique des soins infirmiers.

Recherche

  • Effectuer des analyses critiques et faire preuve d’une pratique factuelle.
  • Commencer et mener des recherches de collaboration en sciences infirmières.
  • Faire connaĂ®tre les rĂ©sultats des recherches.
Patterson, C. “Are nurse practitioners contributing to the growth of the nursing profession”. Dans Visions and voices: The nurse practitioner today (p. 23-24), éd. par C. Patterson, Brantford, ON: JPatt Publishing Inc., 1999 (voir p. 226 du manuel de l’APA).

Pour obtenir plus de renseignements, consulter :

Critère 3 : Le champ d’exercice de l’infirmière praticienne en Ontario est défini par des actes réglementés supplémentaires qui s’ajoutent à ceux qui sont imposés par législation aux infirmières autorisées.

Norme d’exercice : Infirmières autorisées de la catégorie spécialisée

Une infirmière autorisée qui obtient la désignation « catégorie spécialisée » [IA (cat. spéc.)] a clairement démontré sa compétence à l’Ordre des infirmières et infirmiers de l’Ontario (OIIO) comme infirmière praticienne en soins de santé primaires (IPSSP). En plus de maintenir les normes de la pratique des infirmières autorisées de catégorie générale, les IA (cat. spéc.) doivent respecter les normes suivantes de la pratique correspondant à la catégorie spécialisée.

 

Étendue des pouvoirs

Quand elles en reçoivent l’ordre d’un médecin, d’un dentiste, d’une sage-femme ou d’un podologue, ou lorsque les règlements de la Loi sur les infirmières et infirmiers le permettent, toutes les infirmières et tous les infirmiers peuvent réaliser les actes réglementés suivants :

  • Pratiquer une procĂ©dure prescrite sous le derme.
  • Administrer une substance par injection ou par inhalation.
  • Introduire un instrument, la main ou un doigt dans un orifice du corps ou une ouverture artificielle sur le corps.

En outre, les IA (cat. spéc.) peuvent accomplir les actes réglementés suivants :

  • Communiquer un diagnostic Ă  un patient ou Ă  ses reprĂ©sentants.
  • Identifier une maladie ou un trouble en fonction des antĂ©cĂ©dents de santĂ© du patient comme Ă©tant la cause de symptĂ´mes qui se manifestent chez lui.
  • Ordonner la tenue d’analyses de laboratoire Ă  l’intĂ©rieur de leur champ d’exercice.
  • Prescrire un mĂ©dicament conformĂ©ment aux règlements.
  • Administrer une substance par injection ou par inhalation qu’une IA (cat. spĂ©c.) peut prescrire.
  • Ordonner la prescription de l’application d’une forme d’énergie prescrite dans les règlements (p. ex. : ultrasonoscopie).

L’IA (cat. spéc.) peut aussi prescrire la réalisation d’analyses de laboratoire et de tests de diagnostic, comme les rayons X et les ECG, et elle peut remplir un certificat médical de décès dans certaines circonstances précises.

Pour obtenir plus de renseignements, consulter :

Critère 4 : La réussite de l’intégration du rôle d’infirmière praticienne dans les établissements est importante pour la réussite de l’insertion dans le système de soins de santé.

Trousse d’outils pour l’intégration et l’évaluation des infirmières et infirmiers praticiens au Canada

Une trousse d’outils a été conçue pour aider les utilisateurs à évaluer la nécessité d’intégrer les services des IIP et pour déterminer les étapes à franchir pour faire l’intégration et l’évaluation du rôle des IIP dans les établissements. D’autres documents de l’Initiative canadienne sur les infirmières et infirmiers praticiens (ICIIP) sur le site Web de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada peuvent aussi vous être utiles à mesure que vous étudiez la question de la nécessité d’avoir des infirmières praticiennes et infirmiers praticiens dans votre organisme.

La trousse d’outils répondra à un grand nombre de vos questions au moment de l’entrée dans la profession, comme l’établissement de directives, la création d’un milieu de travail favorable, la négociation d’un rôle, la décision concernant les mécanismes de remboursement, la constitution d’équipes, l’établissement de réseaux, et bien plus encore.

Pour obtenir plus de renseignements, consulter :

Programme IIP : Connexion




 Forgot Password?

Le formulaire d’évaluation des cours IIP est disponible en ligne du 24 mars au 2 mai 2014 inclusivement

Statut des systèmes

Aucun problème à signaler.